L’énigme du samedi: Enchantement et horreur d’une Afrique paradoxale

« Il met en scène

une Afrique paradoxale

sorciers.1294741895.jpg

où s’affrontent l’enchantement et l’horreur ».

Immense conteur d’un continent déchiré,

sa notoriété lui a valu d’être plagié

par une emprunteuse

que la honte ne fait pas rougir.

Qui est ce conteur

Quelle est l’oeuvre plagiée?

8 commentaires sur “L’énigme du samedi: Enchantement et horreur d’une Afrique paradoxale

  1. Calixthe Belaya aurait « fait main basse »… (« une imprudence de jeunesse » déclarait Mongo Beti à son sujet peu avant sa mort) sur le livre de Ben Okri cité plus haut.

    Elle est, semble-t-il, coutumière du fait.

    Mais Calixthe Belay vient paradoxalement de gagner 40 000 euros après un procès contre Michel Drucker qui n’a pas voulu lui reconnaître son travail de « nègre », après avoir été pendant deux ans son amant, dans la rédaction d’un roman biographique.

    L’écrivaine camerounaise est une ardente supporter de Khadafi et, plus récemment, du président déchu de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo.

    J'aime

  2. Il me semble que la version de DH est la bonne. Cette personne est d’ailleurs extrêmement satisfaite d’elle-même si j’en juge par une prestation télévisuelle où elle se faisait étriller par l’étrilleur de service, j’ai nommé Eric Naulleau.
    http://www.dailymotion.com/video/k2RPqGLezq6qD3X2sJ#from=embed
    Ceci dit c’est insupportable à écouter,
    Plutôt lire Fatou Diome.
    http://culturebox.france3.fr/all/5809/entretien-avec-fatou-diome-ecrivain#/all/5809/entretien-avec-fatou-diome-ecrivain

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s