L’énigme du samedi: quand le parterre est vide

Faisons un rêve:

Un orateur muet

devant un parterre vide

theatre.1259267909.jpg

finit par donner sens

à la vacuité des célébrations imposées…

Cela vous dit quelque chose?

Car un écrivain se cache derrière

ces mots sibyllins

et une oeuvre bien sûr

que vous avez débusqués,

comme toujours,

sans hésiter.

12 commentaires sur “L’énigme du samedi: quand le parterre est vide

  1. Peut être « Avertissement politiques » de Guichardin ? J’ai lu quelque part qu’il avait beaucoup écrit mais n’avait pas voulu publié, orateur probable dans ses fonctions mais écrivain sans public? Pour le reste de l’énigme, je me dis qu’il y a quelque chose dans ses textes qui peuvent y répondre.

    :-))

    J'aime

  2. Personnellement, je pense que Jeandler a raison : la scène vide, les chaises (sur les côtés du théâtre, et non de la salle de concert comme l’imagine un certain D.H.)… tout porte à croire qu’il s’agit bien d’Ionesco.

    Si l’on se reporte d’ailleurs au discours prononcé le 25 janvier 1996 lors de son entrée à l’Académie française, après la mort de l’écrivain d’origine roumaine, Marc Fumaroli dévoile le pot-aux-roses :

    « Dans cette voie négative, Les Chaises proposent la plus radicale table rase. Ionesco s’élève à l’altitude du Goya des Vieilles et de fresques hallucinées de la Maison du sourd. Du forum moderne, héritier tonitruant et truqué de l’agora, de l’ecclesia, de la curia antiques, il ne reste, dans l’analyse spectrale qu’en propose Ionesco, qu’un couple de vieux déments dans une île déserte, mettant en scène pour un auditoire absent un orateur qui doit délivrer le message qui sauve mais cet orateur quand il apparaît est sourd et muet. Cette parabole qui suggère la menace d’une entropie du Verbe, mit en fureur les premiers spectateurs de la pièce, avant de s’imposer depuis, avec un audience croissante dans le monde entier, comme une méditation corrosive sur le divertissement pascalien des sociétés modernes, la médiatisation générale. »

    J'aime

  3. Ciel Benoît Dehort honore ce blog de sa plume rare!
    Merci à lui et à tous: Zazimut, claudialucia, Zoë, Dom.A, Dominique Hasselmann….et à tous les passagers de l’énigme de ce 28 novembre.
    Date anniversaire de la mort d’Eugène Ionesco. Eh oui, c’est Jeandler qui a trouvé…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s