L’énigme du samedi: En ce temps où l’Europe dévorait ses enfants…

C’était au temps où l’Europe en furie

dévorait ses enfants.

Les  frappait à la tempe

saturno_devorando_a_sus_hijos.1244189441.jpg

et les abandonnait

à la peste espagnole.

Mais  grâce aux mots du poète,

dans le jaillissement des fontaines

renaissent les colombes blessées…

Bien sûr

vous avez trouvé le poète évoqué

et le poème dont il est question?

Illustration : tableau de Francisco Goya, 1820-1823

11 commentaires sur “L’énigme du samedi: En ce temps où l’Europe dévorait ses enfants…

  1. Je vais chercher, mais avant d’oublier je poste ce lien sans rapport avec cet énigme mais très lié à Pangalane :
    http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/surpris/fiche.php?diffusion_id=73392
    C’est en trois parties, je n’en ai entendu que des passages, mais j’ai trouvé ça très bien fait, très évocateur. Je suis sûre que ça va résonner particulièrement aux oreilles de Chantal ! 🙂
    Bon, assez papoté, maintenant, je cherche…

    J'aime

  2. Nous reparlerons bientôt sur ce blog de la fête de vendredi, où Miriam (avec tous ses neurones, mais déjà presque sans voix), avec ses petites de 5°, ont transporté un carrefour de Ouagadougou en plein Créteil…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s