l’énigme du samedi: contes et prémonitions du lundi

Un fois n’est pas coutume,

roi-couronne.1226093034.jpg

l’évocation littéraire d’aujourd’hui

s’en va explorer le futur

et ouvrir les paris

goncourt.1226094485.jpg

concernant celui

qui sera couronné lundi.

C’est ma délicieuse voisine, Brigitte Pecqueur ,

qui me l’a fait connaître il y a quinze jours

et je suis encore sous le charme de cette écriture épurée, poétique et violente.

La République des lettres de son côté,

l’ayant remarqué depuis le mois d’août,

le verrait bien élu.

De quoi conforter mon pressentiment immédiat.

Qui est-ce donc?

L’avez-vous déjà lu?

illustration 1, pour mieux vous égarer et nous rappeler une accession au pouvoir s’étant déroulée cette semaine! Empruntée ainsi que le texte suivant à ce site : « Le petit royaume bouddhiste himalayen du Bhoutan a couronné jeudi un souverain de 28 ans, diplômé d’Oxford, qui monte sur le trône d’une jeune monarchie parlementaire soucieuse de se développer tout en préservant ses traditions. » Emprunté à

illustration II, deux frères célèbres dont la photo est empruntée au blog littéraire de Thomas Frédéric.

15 commentaires sur “l’énigme du samedi: contes et prémonitions du lundi

  1. Nous sommes donc conviés à jouer au tiercé à moins de parier sur l’ écurie.
    Pas tout à fait cela: ce serait couru d’avance! Il faut en fait trouver l’élu de Bigitte. Et comme cette dernière est délicieuse, le choix sera difficile.

    J'aime

  2. Ah! moi je lis Le Bris alors il n’est pas question de pressentiment, même si dès la première page « … des milliers d’éléphants se ruaient droit vers l’horizon et jusque dans mon estomac je ressentais ce que devait être le tremblement du sol… » ce qui, ma foi, ne manque pas de puissance.
    (c’était la réponse « à côté » 🙂 ).

    J'aime

  3. Dominique Hasselmann, c’est vrai, je n’y avais pas pensé, 356 commentaires en plus de celui de Montaigne à cheval, je n’arriverais pas à répondre! Quelle erreur de ma part!
    Dom.A, je n’ai pas lu le livre de Le Bris, mais avec son festival de l’étonnant voyageur, il a de quoi se faire connaître sans recevoir de prix…non?
    Mais c’est vrai, j’oubliais, ce n’est pas moi qui décide.
    Alain.L a trouvé, j’en suis sure et n’ose plus s’aventurer en associé- gagnant de l’énigme, sinon, il gagnera le prix qu’il a lui-même fixé…
    Je reste pour l’instant muette devant la suggestion de Jeandler. Aurait-il vraiment deviné immédiatement?

    J'aime

  4. Puisque nous en arrivons à dévoiler nos recherches, allons-y.
    Je n’ai pas pensé à notre ami Assouline et à sa chronique, toujours pertinente, au jour le jour, comme le fit Alain L. J’ai recherché les derniers en lice du prix, donnés comme lauréats possibles. Et parmi, ceux-ci, pesé, soupesé celui dont l’oeuvre avait pu ravir nos « dames » en écriture « épurée, poétique et violente ». Et puis de l’Afghanistan au Boutan, il n’ya qu’un pas.

    J'aime

  5. Ah! Merci! Belle démonstration pédagogique qui devrait réconforter tous les visiteurs qui trouvent les énigmes trop difficiles et me réconforte par la même occasion.
    Car, le but, n’est-ce pas n’est en aucune façon de faire souffrir les fidèles amis de passage le samedi, ni d’en faire une corvée rituelle.

    J'aime

  6. Les Posutos arrivent après l’énigme pour cause de promenade loin de chez eux, ah la la… (du coup, je n’ai pas pu aller fouiner dans les archives de celui qui boit du café sans arrêt sur sa photo) Gasp !
    Je reviens demain, pour savoir quel sera l’avenir !
    (c’est beau ça. On dirait que je cause avec une médium !:-) )
    Kiki 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s