Italie: sur fond d’actualité électorale, l’écriture de Manzoni et l’insolence de Magritte

magritte.1208247557.jpg

 

Portrait et portrait :  » et sur un fond de grossièreté, que la nature lui avait dépeint sur le visage, mais voilé ensuite et recouvert de plus d’une couche de politique, passa un éclair de malice, qui y faisait un bel effet.  »

« Les Fiancés  » de Manzoni, Éditions Folio classique. 818 pages(page 419).

 

Si vous vouliez acheter le poster, l’image, « Le fils de l’homme » de Magritte est empruntée ici .

« Les fiancés », ouvrage d’Alessandro Manzoni (I promessi sposi en italien) a été édité pour la première fois en 1821. C’est l’un des écrits majeurs de la littérature italienne moderne.

L’interrogation sur le sens de l’histoire et l’identité d’un peuple est commune à la plupart des écrivains du XIX°siècle. Manzoni, admiré par Goethe ou Balzac, s’inscrit dans ce courant dont Walter Scott a été l’initiateur. A partir de l’intrigue amoureuse nouée entre deux jeunes gens issus du milieu paysan, le voici promènant son lecteur à travers la fresque sociale de son temps. Personnages typés et hauts en couleur. « Si les deux protagonistes sont un peu pâlichons, écrit dans « Lire  » Didier Sénécal, les autres personnages ont conservé (justement) leurs couleurs, en particulier l’ «Innommé», ce bourreau, chargé d’enlever la fiancée, qui semble sorti d’un des cauchemars de Sade. Et la reconstitution des émeutes de la faim et de la peste de Milan méritent de figurer dans toutes les anthologies ».

A lire ou à relire pour la nouveauté de l’écriture également, la voix off du narrateur, les variations de ton…Un roman moderne, plein de rebondissements et de trouvailles narratives!fiances.1208248480.jpg

9 commentaires sur “Italie: sur fond d’actualité électorale, l’écriture de Manzoni et l’insolence de Magritte

  1. Avril 2008, l’autre « Innommé » ou plutôt « innommable » revient aux affaires, pour un peu plus de populisme version RAI Uno, pour beaucoup moins d’espoir de progrès social. Qu’un Italien sur deux vote pour lui, ça me dépasse encore plus que Le Pen au 2e tour en 2002…
    RV

    J'aime

  2. C’est un peu long à lire, mais plein d’aventures. On a même comparé le livre à celui de Cervantes. Livre initiatique, livre total mêlant les genres…
    J’en ai de la chance, deux visites, une de Monsieur Posuto et une de Madame Posuto!

    J'aime

  3. Chantal, le premier lien Portrait va vers une page réservée aux abonnés du Monde. Je regarde le second lien, mais n’arrive pas à déterminer le titre de l’article que vous désiriez faire lire au Monde. Ce titre qu’il faudrait saisir dans Google afin d’avoir le bon lien = celui ouvert aux non abonnés à « notre » journal …

    J'aime

  4. dans mon souvenir, c’est un roman qui m’avait semblé un peu longuet. mais je devrais sans doute le relire.
    quant à *berlusco, franchement, je me dis la même chose qu’Hervé. Comment cela est-il seulement possible? Comment pensent les gens?
    Est-ce sottise ou naïveté ? Je ne sais plus quoi en… penser, justement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s