l’énigme du samedi: l’architecte de l’univers des mots

Elle est écrivain du monde,

musicienne des mots,

exploratrice de nos failles intimes,architecte.1181937966.jpg

Grand Architecte de son univers.

Qui est-ce ?

26 commentaires sur “l’énigme du samedi: l’architecte de l’univers des mots

  1. > Michèle, c’est toi qui a trouvé. Une intuition.
    Une femme « fatale », une « égérie », architecte de son univers, exploratrice après sa rencontre avec Freud des âmes. Que dire d’autre, au matin, sans s’être encore lavé des rêves de sa nuit?

    J'aime

  2. Une belle phrase de mon ami Bruno que je quête chez Ossiane, par lui déposé:
    « C’est dans l’ombre du tréfonds de mon moi en abîme de mon soi, que je découvre la lumière. » Nous sommes en plein avec Andréas-Salomé.

    J'aime

  3. Ah non hé hein ! C’est dégueulasse ! Je me suis levé à 7h15 (et quelques, oui bon, d’accord Kiki je rectifie), pensant pouvoir zieuter l’énigme et pan , djà trouvu ! Vais m’recoucher, si c’est ça ! 😉
    Si c’est pas Lou Salomé, je propose : Chantal Serrière. Comment ça je fayote ?..
    RV

    J'aime

  4. C’est vrai que c’était une intuition, et je l’aime, j’ai eu aussi Anaïs Nin dans la tête mais Lou Andréas Salomé est ben s’est imposée à moi (peut-être à tort grâce à « exploratrice de nos failles intimes ». C’est la prmeière fois que je joue avec vous. J’aimera

    J'aime

  5. Ca alors!
    Tandis que je musardais, guettant entre ciel et roseaux cette lumière d’eau que Jeandler nous offre en ce matin presqu’encore neuf, tandis que je riais à la lecture du vol secoué des oiseaux bleus de Posuto et tombais en méditation devant la « balance cosmique » de Totem dans ses « Jalons du temps »….vous avanciez de si bonne heure dans la détection de la solution.
    Je dois dire que les propositions sont intéressantes.
    Merci à tous pour cette rencontre matinale.
    A tout-à-l’heure.

    J'aime

  6. Merci Michèle.
    Les intuitions conduisent parfois directement à la solution.
    Mais cette fois, je pensais à une autre femme d’écriture.
    Posuto! Vous faites mes chevilles enfler!
    Il va falloir que j’aille consulter.
    Penser à moi en « Grand architecte », quel honneur!
    Bien sûr, non.
    Je vais relire toutes les propositions.
    Gardez l’écoute.

    J'aime

  7. Notre dernier mot : Nadine Gordimer, prix nobel de littérature en 1991, écrivain du réel et de la profondeur psychologique, opposante à l’apartheid proche de l’ANC, décorée en France de la légion d’honneur…

    J'aime

  8. J’arrive juste, toujours en retard. Merci Pierre de m’avoir cité 😉 je serais d’accord avec Anaïs Nin, ou encore Mélanie Kein… mais Posuto a peut-être vu juste il reste encore Marguerite Duras . Enfin je me réveille

    J'aime

  9. Si elle conduit directement à la solution, l’intuition, ce matin, n’était pas la bonne. Premier point.
    Second point: repenser la chose.
    Une femme, musicienne des mots (de langue française? pour en apprécier la musique, cela ,pour moi, francophone, me semble une évidence) et architecte de son univers; belle énigme!
    Je propose Nathalie Sarraute (1900-1999) qui a tout construit de son oeuvre et chante dans « Tropismes » et parle du moi dans « Je ».

    J'aime

  10. N’ayons pas peur du ridicule (un samedi matin tout est permis…), je dirais Adriana Evangelizt… que je ne connaissais pas il y a une demi-heure !!!
    Mon intuition matinale … et Google !
    « Poète rebelle, libre-penseuse, mystique »… et d’après le peu que je viens de lire « des failles intimes » et un « univers » bien à elle…

    J'aime

  11. Chantal, il va falloir nous éclairer…Toutes ces propositions sont alléchantes !
    J’espère que vous êtes toujours là : nous avons entendu dire récemment que les loups avaient fait leur retour dans le Jura… Danger !
    Kiki

    J'aime

  12. je vote pour Nancy Huston!
    écrivain du monde: oui, puisqu’elle fait partie de ces écrivains de langue maternelle autre que le français mais s’exprime en français,
    exploratrice de nos failles intimes: pleinement,
    grande architecte de son univers car elle construit en effet inlassablement un monde bien à elle,
    musicienne des mots: le thème de la musique est omniprésent dans son oeuvre… voilà….

    J'aime

  13. Chers Posuto, je comprends….
    Quelle bonne idée Laurent… Virginia Woolf. A propos des loups…article du « Progrès » ce matin: « l’empreinte du loup »…
    Mais non.
    Marilène, merci pour le grain de sel.
    Jeandler, Totem, Bruno, (de toute façon, on ne vous oublie pas), vous débordez d’imagination.
    Motpassant, c’est sympa de passer par ici. Un jour, c’est sûr, je parlerai de Yourcenar. Mais cette fois-ci…
    Alain…. vous volez la vedette aux Posuto par votre argumentation.
    C’est ma faute.
    Ils avaient suggéré Nancy Huston tès tôt.
    C’est vrai, j’avais un tas de choses à faire aujourd’hui à Lons le saunier. Histoire de faire monter la pression insupportable!
    Donc vous gagnez la « haute médaille de l’énigme » ensemble.
    Bravo.
    Merci à tous.
    Solution dans la minute.

    lot

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s