L’énigme du samedi: Eole, écriture et préjugés

 

aeolus1.1175288915.jpg

 

Les préjugés l’obligent à prendre un pseudonyme

lors de la publication de son unique roman:

Il a pour cadre ce haut lieu où Eole nous assourdit

et reste à jamais dans nos mémoires.

 

De qui s’agit-il?

Quel est son pseudonyme littéraire?

Quel est le titre du roman?

9 commentaires sur “L’énigme du samedi: Eole, écriture et préjugés

  1. Bonjour,

    A première vue, mais j’ai tendance à  » m’emballer  » très vite je proposerais Emily Brontë, pseudonyme Ellis Bell qui a écrit Les hauts de Hurlevent son unique roman.
    Elle avait du , pour la sortie de son roman prendre un pseudonyme masculin en raison des moeurs sévères de l’Angleterre du 19ième.
    J’ai lu ce roman il y à quelques années déjà mais j’ai encore en mémoire les tensions, les déchirements mais aussi la recherche d’amour que dégageaient les pages de celui-ci.
    Ceci dit ce n’est peut-être pas cela du tout ( voir la semaine dernière)
    Bonne journée

    J'aime

  2. Bon, Motpassant a été plus rapide. Je pense qu’il a raison. Moi je cherchais du côté de tinos, l’île des Cyclades censée être le domaine d’Eole, et j’avais trouvé un écrivain, Nikos Kazantzaki, ayant écrit : Le Lys et le Serpent (1906), sous le pseudonyme de Karma Nirvami.
    Amitiés,
    RV

    J'aime

  3. Kazantzaki n’a pas écrit qu’un seul roman.
    Je pensais à une oeuvre et un auteur sulfureux, Le Stromboli m’égarant sans doûte. Les soeurs Brontê, bien sûr, peuvent tenir la route. Mais que vient faire Eole dans cette histoire?

    J'aime

  4. Chouette! J’ai enfin le loisir de pouvoir jouer sans tomber sur la réponse. Alors voilà, j’ai bien réfléchi, et ma réponse c’est que je ne sais pas. Quand j’ai lu Eole, j’ai bien sûr pensé aux Vents de Hurlevent, mais je me suis dit qu’il fallait sans doute prendre Eole dans un sens plus tordu… Les énigmes c’est toujours un peu des pièges.

    J'aime

  5. Eh bien non, il n’y avait même pas de piège!!
    Et comme toujours la perspicacité était au rendez-vous.
    Merci à tous pour votre amitié et pour cette fidélité à ce jeu de devinettes littéraires.
    Comme vous le verrez dans la réponse…un petit clin d’oeil à certains préjugés (inconscients, peut-être), qui ont la vie dure dans notre environnement quotidien.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s