L’énigme du samedi: quand le poète veut toucher les étoiles

Bien avant Erasmus,

ce très célèbre poète

fut étudiant en droit

dans cette ville

où il escalada la tour de la cathédrale

et tomba….

amoureux d’une belle!

Quelle est la ville?

Qui est le poète?

30 commentaires sur “L’énigme du samedi: quand le poète veut toucher les étoiles

  1. Quelques bases, peut-être, pour asseoir la démarche.
    Erasme (de Rotterdam), 1469-1536.
    Notre amoureux des étoiles, bien avant Erasme, n’est donc pas un poète de la Pléiade. Je le vois donc Xiième-Xiii ème siécle.
    C’est l’époque de la construction des cathédrales et du développement des Ecoles de Droit…. et si la Tour a été escaladée, c’est qu’elle était terminée ! Du choeur à la tour (au fait, elles est unique?), cela demande presque un siècle!

    J'aime

  2. Bonjour,

    Peut-être s’agit-il de Pétrarque. Poète italien du XIV ème siècle ( 1303-1374 ). Celui prétendit avoir gravi le Mont Ventoux, bien que cela reste à vérifier, cette anectdote aurait fait de lui le père de l’alpinisme. Il a rencontré Laure en Avignon pour laquelle il a écrit un recueil de poèmes appelé Canzonière.

    La ville pourrait être Padoue où il a passé le reste de sa vie et est mort à Arquà le 18 juillet 1374.

    Ma grand-mère possédait une peinture sensée représenter Laure et Pétrarque mais le nom du peintre m’échappe. Ce tableau faisait sa fierté. Il est vrai que cette peinture laissait entrevoir l’amour de ses deux êtres. Bien que cet amour ait également fait l’objet de doutes.

    Si ce n’est pas cela, tant pis, cela m’aura permis de me remémorer ce tableau chez ma grand-mère.

    Bonne journée

    J'aime

  3. Pétrarque, né à Arezzo (1304-1374), fit ses études de droit à Carpentras et à Montpellier. Il a bien rencontré la belle Laure mais dans l’église Sainte-Claire d’Avignon (qui n’est pas la cathédrale). Alors, je suis … perplexe sinon perdu.

    J'aime

  4. et … Un sonnet de Pétrarque, aussi appelé sonnet italien, est un sonnet comprenant un huitain, suivi d’un sixain (peut s’écrire sizain). Le huitain est composé de deux quatrains suivant la forme ABBA. Le sizain, pour sa part, est composé de deux tercets, suivant la forme CCD EED (en réalité toutes les possibilités offertes par les trois rimes CDE, comm’il apparaît dans le sonnet du Pétrarque donné en exemple, qui présente la forme CDE CDE). Le sonnet de Pétrarque comporte une Volta, ou charnière qui consiste en un changement majeur du sujet, du point de vue ou d’un autre aspect important du sonnet entre le huitain et le sixain. Le plus souvent, le poète identifie une problématique dans la première moitié du poème, la seconde lui permettant de présenter, grâce à la ‘’Volta’’, une réflexion personnelle à propos du problème susmentionné.

    Mais j’avoue que je suis paumé , Dante à voir ?

    J'aime

  5. Le temps des cathédrale
    On pense à Notre-Dame de Paris, le roman de notre cher Victor Hugo, avec Quasimodo et Esméralda. Mais les époques se télescopent trop.
    Je pense aussi à Gringoire, Frollo et Clopin… ce qui serait plus d’époque.

    J'aime

  6. Et si nous cherchions un poète contemporain ? Erasmus pourrait très bien être une référence au programme Erasmus, programme européen dont le but est de promouvoir la mobilité étudiante au sein de la Communauté européenne, créé en 1987 !
    Il suffirait de trouver le poète contemporain qui a fait des études de droit, l’escalade de la flèche de la cathédrale et la tête dans les étoiles, c’est peut-etre dans un de ses textes !
    Léo Ferré aurait bien fait des études de droit à Paris…
    Mais bon, tout cela n’est qu’hypothèse, et … je n’ai pas encore eu mon café !

    J'aime

  7. Il s’agit de Goethe qui arrive à Strasbourg à 21 ans pour y faire des études de droit en 1770
    C’est là qu’il entreprend l’escalade de de la cathédrale, malgré son vertige
    Il tombera ensuite amoureux de de Fredericke Brion, fille de pasteur. Cette idylle lui inspire de grands poèmes.

    J'aime

  8. Strasbourg, une des capitales de l’Europe.
    Bien sûr Marilène, le projet européen Erasmus sur l’espace! Bravo.
    belle grimpette dans ce colimaçon pour gagner la tour. Mais quelle récompense! quel panorama.
    Notez bien qu’à ma descente ma femme m’attendais encore, en bas!
    Bien que d’origine alsacienne, elle ne s’appelle pas Frederika! et moi? je ne suis rien!
    bravo Motpassant. Le « Erasmus » latinisé nous a bien trompé … de siècle et d’homme!

    J'aime

  9. > pour Xie Guang Jie :
    C’est très drôle, parce que, Erasmus et les programmes d’études m’ont aussi fait penser à Nicolas et à sa belle … qu’il a peut-être rencontrée en redescendant de la flèche de la cathédrale de Strasbourg … ! Mais j’ignorais qu’il est un très célèbre poète et puis il me semble que ce n’est pas le droit qu’il a étudié !

    > pour Jeandler et Motpassant :
    Bien que d’origine alsacienne, je ne m’appelle pas non plus Frederika, mais forcément je sais que la cathédrale de Strasbourg n’a qu’une flèche.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s