Kathy Rees Johnson, une Américaine… à Strasbourg

On se souvient de la perception de Gershwin, cet « Américain à Paris »,

watch?v=6jhDj6LQYaI&feature=related

transposant la musique de la capitale française dans les années 20, dans une pièce symphonique de 19 minutes, à grand renfort de klaxons! Pour la première New Yorkaise, en 1928, le compositeur en avait emprunté quelques uns à d’authentiques  taxis parisiens.

Voici aujourd’hui la perception de Kathy Rees Johnson. Transcription picturale, cette fois-ci, non plus de Paris, mais de Strasbourg!

Une Américaine à Strasbourg, à la découverte des arbres, sa passion…

Jour de Noël, Strasbourg

(en français dans l’intitulé du tableau)

Kathy Rees Johnson vit dans le Kentucky. Elle en peint les paysages et enseigne également l’art de  reconnaître et de développer les aptitudes visuelles: Un artiste existe chez chacun d’entre nous. Un tel engagement ne peut que nous interpeller.  L’écriture aussi appartient à tous.

 

2 commentaires sur “Kathy Rees Johnson, une Américaine… à Strasbourg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s