L’énigme du samedi: qui manipule qui?

C’est l’histoire d’un combat étrange

entre des forces inconnues,

mystérieuses, irrationnelles, occultes,

et ce que le monde occidental a de mieux,

de plus moderne, de plus exemplaire

en ce début de siècle…

Agences de notations en folies,

Qui manipule qui?

Vous avez certainement trouvé

et l’ouvrage évoqué

et son auteur?

Illustration: Représentation du diable selon Dante Alighieri

 

 

 

 

 

8 commentaires sur “L’énigme du samedi: qui manipule qui?

  1. R-V Pilhes préfaçant en 1997 l’édition chinoise :
    – « L’Imprécateur raconte donc l’histoire d’un combat étrange entre des forces inconnues, mystérieuses, irrationnelles, occultes, et ce que le monde occidental a de mieux, de plus moderne, de plus exemplaire en cette fin de siècle, et qu’il présente comme tel : ses organisations technologiques, finançères, administratives, économiques, qui se déploient partout dans le monde. Dans la hiérarchie des valeurs et des exemples, les ” managers “, les chefs de la ” guerre économique mondiale ” ont remplacé les instituteurs, les prêtres, les artistes, les militaires, les philosophes, les serviteurs de l’état. Harvard Business School est devenue le creuset des nouvelles élites mondiales. Or, voici que dans l’entreprise de l’Imprécateur, ces élites, ces généraux arrogants et vaniteux de la guerre économique, se trouvent devant une situation et un problème inconnu d’eux et dont aucun maître ne leur a jamais parlé dans leurs écoles : comment réagir quand un être mystérieux et insaisissable distribue la nuit, en toute impunité, des rouleaux sur toutes les tables, comment interpréter ce qui est écrit sur ces rouleaux, comment démasquer ce bouffon démoniaque ainsi que ses noirs desseins ? L’entreprise multinationale la plus puissante et la plus admirée de cette fin de siècle va-t-elle succomber sous des coups aussi ridicules et s’incliner devant les manoeuvres tordues d’un adversaire aussi grotesque ?
    L’Imprécateur est donc une sorte de récit fantastique doublé d’un conte moral. »

    J'aime

  2. J’ai oublié de regarder ce matin… Une fois de plus, l’énigme a été trouvée par Jeandler, mais c’est sûr qu’il s’agit de René-Victor Pilhes et de son « Imprécateur » qui reste dans toutes les mémoires : un des premiers livres à décrire une grande entreprise avec sa machinerie et ses broyeurs, soudain contestée de l’intérieur.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s