L’énigme du samedi: Quand la pensée est la clé de la liberté

On connaît peu le poète

qui cisela les paroles

de cet hymne à la liberté,

220px-champollion_bartholdi.1300518701.jpg

pourtant il fait toujours pleurer

les foules qui l’entonnent

à travers le monde,

portées par le génie

d’un compositeur célébrissime…

Tout le monde a trouvé le nom du compositeur, n’est-ce pas?.

Quel est donc celui du poète

et de quel « hymne » s’agit-il?

Illustration: Champolion, statue de Bartholdi, qui sculpta également, comme on sait, celle de la Liberté

 

7 commentaires sur “L’énigme du samedi: Quand la pensée est la clé de la liberté

  1. Je ménage ma monture et ne vais jamais plus vite en « circulation apaisée « .
    Ce blog est un tel lieu, demandant le temps de la réflexion.
    Notre musicien, après bien des tentatives de mettre en musique ce poème, se trouve lui aussi enfin  » apaisé  » avec la Neuvième. Final devenu aujourd’hui l’hymne européen.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s