Sur les traces mythiques d’écrivains voyageurs…(1)

A retrouver les lieux qu’ils fréquentaient, lors de leurs pérégrinations,

facade-2-oriental-bangkok.1268313059.jpg

les voyageurs mythiques, à la plume féconde, savaient apparemment  fuir les chaleurs torrides et les miasmes de la vie quotidienne. Je me demande s’il leur arrivait de se fouler le poignet dans un accident de taxi à Singapour et si, notoriété aidant, le récit de l’événement se trouve, à jamais mémorisé, dans l’un ou l’autre de leurs écrits.

La chaleur moite de Singapour, les fièvres paludéennes, le whisky quotidien sur les terrasses à la tombée du jour, l’alcoolisme insidieux, la platitude des échanges sociaux, la folie amok des sortilèges malais, les sombres bouges de Bangkok…l’attirail exotique de tout un monde plein d’images hante à jamais notre mémoire. Les couleurs envoûtantes, le parfum des épices, celui de fleurs inconnues, plus rouges, plus ouvertes, plus fines, plus extravagantes, la saveur des fruits, plus savante, plus piquante, plus trouble, la beauté des femmes, plus frêles, plus graciles, plus souriante, leurs gestes harmonieux , leur démarche pressée..

danseuses-erawan.1268313037.jpg

En est-il de même aujourd’hui?

Bien sûr les gratte-ciel ont poussé partout, dans toutes les villes du sud-est asiatique. Mais les contrastes sont saisissants. Autels  populaires aux pieds des centres commerciaux géants de Bangkok

temple-erawan-bangkok.1268313133.jpg

où la foule se presse pour recevoir la bénédiction divine et tirer le bon numéro à la loterie. Ruelles sombres et temples d’or ou de porcelaine.

bouddha-couche-wat-pho.1268313017.jpg

Infinie grâce des salutations, mains jointes sur la poitrine, tête inclinée. Arnaqueur à chaque coin de rue à la recherche du touriste candide. La mondialisation de la consommation, les enseignes Pierre Cardin, les Mac Do, la mode uniformisée fabriquée dans les ateliers de Chine n’ont pas encore complètement gommé les particularismes. Le voyageur en a pour son argent. Et Conrad, Maugham, Orwell, pourraient encore rêver, le stylo à la main, au bord de la rivière Chao Phraya, en sirotant un verre sur la terrasse de l’Hôtel Oriental…

aperitif-et-conversations-rives-chao-phraya.1268312980.jpg

Photos:Guy Serrière.

1- L’hôtel Oriental (Bangkok), à l’époque où S. Maugham le fréquentait.

2- Danseuses dans la rue accompagnant les prières des passants voulant s’assurer d’une bonne fortune à l’aide du billet de loterie acheté à l’entrée du petit square entourant l’autel dédié à Brahma et à son éléphant Erawan

3- Tête du célèbre bouddha couché (47 mètres) de Bangkok.

4- Sur la terrasse de l’hôtel Oriental, aujourd’hui.

6 commentaires sur “Sur les traces mythiques d’écrivains voyageurs…(1)

  1. Dans la région, il y a aussi le fameux hotel Métropole à Hanoi, et la tombe du découvreur d’Angkor Vat (Cambodge), Mouhot, près de Louang Prabang, au Laos. Là, les effluves du passé sont restées. Très joli billet.

    J'aime

  2. Il ne reste plus, à ceux qui sont enfermés toute la journée dans des bureaux, qu’à attendre la sortie en librairie du Singapour de Chantal S. J’ai hâte de lire le passage sur les chauffards de taxi !

    J'aime

  3. De l’or contre de l’argent. Échange profitable à l’occidental !
    Dans le même ordre d’idée, déplacement de moindre envergure, nous venons de visiter la maison de Pierre loti à Rochefort. Quelques pièces valent le voyage, ou le détour, selon les termes du guide Michelin. Un concentré de rêve revu, détourné, mais d’époque !
    Bon weekend Chantal.

    J'aime

  4. Apparemment, la guérison du poignet est en bonne voie, à moins que vous n’ayez trouvé une « petite main » à laquelle dicter ces impressions – ou expressions – de voyage !

    Dépaysement assuré, comme on dit mal dans les guides touristiques, je repense à la traduction française d’un film US : « Cinq gars pour Singapour »…

    J'aime

  5. Ou la pratique du piano vous aura peut-être laissée ambidextre ?
    Moyennant quoi me voici bien ennuyé, je ne sais ni l’heure qu’il est à Bangkok, ni comment dire: « Bon appétit ! »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s