La solution: Jacques Roumain au pays dévasté des « Gouverneurs de la rosée »

C’est Dom.A qui  a deviné immédiatement le pays, l’auteur et l’ouvrage évoqués dans le libellé de l’énigme de cette fin de semaine. Hélas, la terrible actualité d’Haïti dévastée, renvoie en effet à l’écriture de l’un des écrivains les plus emblématiques de ce pays, Jacques Roumain (1907-1944) dont les oeuvres révèlent toute « la frustration et la rage d’un peuple piétiné durant des siècles « .

haiti.1264156918.jpg

Son célèbre ouvrage « Gouverneurs de la rosée » (1944), fut  publié en Haïti, après sa mort, à quelque mille exemplaires : « En se servant des symboles élémentaires de l’eau, du sang, de la terre et du soleil, Manuel (l e héros qui cherche désespérément la source qui sauvera les siens),  essaye d’établir une poétique de l’espace, un lieu commun idéal et utopique qui réduit l’opacité du monde », écrit J. Michael Dash  dans  « Haïti imaginaire : L’évolution de la littérature haïtienne moderne ».

A propos du titre énigmatique de l’ouvrage, François-Léon Hoffmann  rapporte sur ce site:

« Dans la revue parisienne Regards du 18 novembre 1937, Roumain dénonce, sous le titre La tragédie haïtienne, le massacre de milliers de paysans haïtiens établis du côté dominicain de la frontière et ordonné par le dictateur Raphaël Trujillo afin «d’améliorer la race» dans son pays. L’expression «gouverneurs de la rosée» s’y trouve imprimée pour la première fois sous la plume de Roumain, pour célébrer les victimes:

ces paysans noirs, travailleurs acharnés, dont il suffirait de citer le titre magnifique qu’ils se décernent à eux-mêmes: gouverneurs de la rosée, pour définir leur dénuement et l’orgueil qu’ils éprouvent de leur destin.

Or il semble qu’en créole, seul moyen d’expression des paysans haïtiens, le titre «gouverneurs de la rosée» n’existe pas, et qu’ils ne sauraient donc se le décerner. Roumain aurait en fait traduit et adapté mèt lawouze (littéralement «maître de l’arrosage», en créole haïtien) qui désigne la personne à qui une communauté paysanne confie la gestion de tout ce qui concerne l’irrigation: distribution de l’eau, répartition, horaires, entretien, etc »

gouv.1264264183.jpg

Triste occasion s’il en est,  à travers les ruines d’un pays mutilé par un tremblement de terre, de découvrir ou  de redécouvrir Jacques Roumain, son oeuvre et l’empreinte qu’elle a laissée dans l’histoire de la littérature francophone!

5 commentaires sur “La solution: Jacques Roumain au pays dévasté des « Gouverneurs de la rosée »

  1. C’est très exagéré, la triste actualité m’ayant fourni une piste assez facilement exploitable vers cet auteur, que je ne connaissais pas.
    Merci en tous cas, Chantal, pour cette découverte.

    J'aime

  2. Ah… Dom A. se serait donc livré avec succès à un I.R.M. littéraire corrélé à l’actualité, et s’abrite derrière la modestie de son flair.

    Le titre de ce livre est évocateur de l’essentiel réduit à sa plus simple expression : gouverner la condensation matinale et nocturne, cette chose infime qui reste à l’opprimé.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s