La solution: Aminata Traoré dans « L’Afrique humiliée »

Voilà. C’est trouvé. Cow boy , ne s’y est pas trompé qui nous renvoie aux indices permettant d’appréhender la solution. Félicitations. Ce n’était pas facile. Les indices, justement étaient minces.

Aminata Traoré est née à Bamako , en 1947. Celle qui fut ministre de la culture dans son pays, le Mali, est aujourd’hui de tous les combats alter mondialistes , et particulièrement , à travers cet ouvrage, dans celui présentant la défense d’une « Afrique humiliée ».

aminata.1242409741.jpg

Son essai paru en  2008 chez Fayard, traque  toutes les idées reçues sur le continent africain, y compris celles d’un Erik Orsenna sur la filière coton. ( Se référer au lien effectué à partir des indices, dans la première phrase)

orsenna.1242472758.jpg

D’autre part, outrée par les propos tenus lors d’un certain discours de  Dakar où les stéréotypes condescendants se retrouvent sous l’habillage d’une formulation nouvelle,  elle y répond, comme l’avait fait  auparavant un groupe d’intellectuels africains.

afrique.1242473876.jpg

Mais laissons-la parler :

« Nous, peuples d’Afrique, autrefois colonisés et à présent recolonisés à la faveur du capitalisme mondialisé, ne cessons de nous demander : que sommes-nous devenus ? Les pays riches ont peur de notre présence quand elle n’est pas susceptible d’ajouter à leur avoir, peur de nos différences quand elles sont trop visibles. Inutiles, les nouveaux naufragés entassés sur des embarcations de fortune, supposées les conduire vers la terre ferme de l’Europe. Invisibles, les désespérés qui traversent l’enfer du désert. Indésirables, ceux qui, menottes aux poignets, sont reconduits dans leur pays d’origine. Mais l’humiliation du continent africain ne réside pas uniquement dans la violence, à laquelle l’Occident nous a habitués. Elle réside également dans notre refus de comprendre ce qui nous arrive. Car il n’y a pas d’un côté une Europe des valeurs et du progrès et de l’autre une Afrique des ténèbres et des malheurs. Cette vision, que certains d’entre nous ont tendance à intérioriser, vole en éclats dès l’instant où l’on touche du doigt les mécanismes de la domination, de la paupérisation et de l’exclusion. Le défi auquel nous faisons face aujourd’hui, c’est d’imaginer des perspectives d’avenir centrées sur les êtres humains. Une réappropriation de nos destins qui fait appel à nos langues, à nos repères, à des valeurs de société et de culture qui nous sont familières. »

traore_aminata_express.1242480182.jpg

Photo empruntée ici .

12 commentaires sur “La solution: Aminata Traoré dans « L’Afrique humiliée »

  1. Comme quoi… y a pas de justice.
    Ma première proposition émanait directement de ma culture et de mon intelligence (je savais pourtant que je ne devais pas faire confiance à ces deux connes).
    La seconde réponse (la bonne) m’a été inspirée par ma simple rouerie. Les indices étaient minces, dites-vous, mais ils permettaient de déceler l’énigme en qq clics. Je mets ce jour en vente (à l’encan) LA technique infaillible. Les lecteurs intéressés voudront bien se faire connaître sur mon blog. Je leur adresserai LE truc en échange des seize numéros de leur carte bancaire + date d’expiration et n° d’identification inscrit au verso.

    J'aime

  2. Parfait.
    Merci encore cow boy
    Voilà qui prouve la possibilité de résoudre mes modestes devinettes du week end. C’est vrai, Je cherche toujours, hors culture intuitive, à ce que l’outil que nous empruntons permette de les élucider.
    Je vous assure de la difficulté de l’exercice. Ne pas rendre les quelques clics par trop évidents, mais décelables tout de même…
    Mais personne ne m’oblige.
    Entre nous, c’est si agréable de partager ces moments entre amis de passage.

    J'aime

  3. Pourquoi la Corée du sud, victime de la colonisation et de l’esclavage, est une grande puissance ?

    La Corée a été colonisée par le japon, une colonisation très brutale (selon le livre de Marc Ferro le livre noir du colonialisme).
    2 millions de coréens ont connu l’exclavage.

    Puis ce fut la guerre de Corée avec 2 millions de morts. En 1953 Séoul était une ville en ruine. En 1960 la corée du sud avait le même PNB par habitant que les pays d’Afrique.

    Pourquoi la Corée du Sud est-elle une grande puissance malgré l’état de guerre avec la corée du Nord alors que les pays d’Afrique sont toujours aussi pauvres ?

    Comment en 1947, un coréen, Koo Ja-kyong, a-t-il pu créer Lucky Goldstar devenu aujourd’hui LG International, le leader mondial des écrans plasma?

    Comment les coréens ont-ils pu organiser les jeux olympiques en 1988 ce que aucun pays africain n’a réussi?

    J'aime

  4. Merci Chantal de cette occasion d’évoquer le combat de cette femme merveilleuse, pugnace, obstinée et drôle. Je l’ai rencontrée au cours d’une manifestation internationale à Dakar. Maîtresse femme comme on dit. Sans faire du féminisme à deux sous, avez vous remarqué que les héros sont des héroïnes ? Birmanie, Bangla Desh, Afrique, Inde, qui résiste ?

    J'aime

  5. Quelle déveine!
    pour une fois que j’aurais peut être trouvé la solution de l’énigme, je suis à la campagne loin de l’ordi et de la wifi!!
    Aminata Traoré est une de mes « Femmes Illustres » et j’ai même eu l’occasion de la rencontrer dernièrement.
    Son discours correspond à l’impression que j’avais tirée des lectures: une réflexion vertébrée, une analyse rigoureuse sans misérabilisme ni démagogie.
    Qui d’autre oserait marteler que » l’Afrique est riche »? en mettant en évidence le pillage de ses richesses sans aucune contrepartie?
    qui d’autre ose aussi mettre en parallèle le discours de Dakar, les évènements de Ceuta et de Mellila et les émeutes de nos banlieues?
    Et l’ouverture(?) du monde aux marchandises tandis que les frontières se ferment aux hommes?
    si vous voulez l’entendre répondre à Lilian Thuram un petit lien
    http://clubpobecreteil-clubpobecreteil.blogspot.com/ (c’est disponible sur DailyMotion)

    J'aime

  6. la dame est forte.je me demande si aujourd’hui nos jeunes soeurs peuvent etre comme elle.j’ai lu et relu l’afrique humiliée que j’ai dans ma bibliothèque.tout africain a le devoir de lire ces essais.maman traore aminata que j’aimerais me mettre a ton enseigne.mon souhait c’est te rencontré.lutte pour la liberté totale de l’afrique des mauvaises préjugées est l’affaire de tous.
    benin

    J'aime

  7. Aminata Dramane Traoré est une femme d’un courage digne des amazones du roi Behenzin. L’Afrique plus que jamais a besoin des voix qui portent. Si l’Afrique veut se développer, il faut incontestablement des leaders de conscience car, j’ai toujours été persuadé que la révolution Africaine est avant d’ordre intellectuel, moral et psychologique comme le pensait mon compatriote et philosophe Ebenezer Njoh Mouelle. L’Afrique humilié est un ouvrage digne d’être lu par tous les Africains. Malheureusement non seulement je ne sais comment l’avoir mais les moyens sont limités pour nous jeune étudiants africains. Je suis un étudiant en cycle de philosophie à l’université de Douala. Courage Aminata, l’Afrique te soutient.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s