Mise en perspective, vous avez dit perspective: Festival Mitteleuropa, la revanche du raifort sur les frontières d’Europe

mitteleuropa2.1207042971.png

Si d’aventure, vous dégustez un pot-au-feu, dans n’importe quelle bourgade de l’une de ces régions bleutées, il vous sera servi, entre autres condiments, avec du raifort.

racine-raifort.1207043303.jpg

« Si l’on parle en français de « Mitteleuropa », c’est bien que la notion géographique d’Europe centrale n’est pas une traduction suffisante du mot allemand. Celui-ci désigne, en dehors du contexte de la géopolitique, une représentation « géoculturelle » du rôle de la langue et des créations littéraires et intellectuelles allemandes dans cette région située au milieu de l’Europe. L’identité culturelle de cette autre Europe aura d’abord été définie par la littérature.(…)« 

définition empruntée à l’Encyclopédie Universalis .

Ecoutons Jacques le Rider:

« Pourquoi parle-t-on et écrit-on la Mitteleuropa souvent entre guillemets et en italique ? Pourquoi ce sentiment d’étrangeté ? Depuis le fameux livre de Friedrich Naumann qui lança le mot, la Mitteleuropa désigne cette autre identité européenne dont les contours correspondent aux présences allemandes à l’Est. Empires et projets géopolitiques, colonisation et diffusion de la culture allemande, conquêtes, annexions, exils et expulsions, liens supranationaux et déchaînements racistes ont marqué la Mitteleuropa du Moyen Age à nos jours. »

« La notion historique et géopolitique de Mitteleuropa ne correspond pas à une réalité géographique clairement définissable. Elle conserve par essence des contours flous et variables suivant les conjonctures. »mitteleuropa-que-sais-je.1207044237.jpg

Revenons à notre festival en Alsace. C’est à Schiltigheim que bat le coeur des activités culturelles autour du thème:

« Le festival Mitteleuropa, qui, comme le raifort, plonge ses racines musicales, poétiques et littéraires en Europe de la Russie jusqu’en Alsace, fête ces jours-ci son 20e anniversaire, avec l’heureux sentiment d’avoir vaincu quelques frontières. »

Présentation empruntée au site de TV5 .

Relayé par la Librairie Kléber , le festival a permis, entre autres auteurs, d’accueillir (dans la célèbre Salle blanche), Jacques le Rider qui a présenté son livre « L’Allemagne au temps du réalisme » (ed. Albin Michel) , Josef A. Oliver , un des poètes très prometteur de l’espace germanophone et Julien Hervier qui a établi et annoté l’édition des tomes 1 et 2 en Pléiades (éd. Gallimard) des « Journaux de guerre » de Ernst Jünger.

Cette mise en perspective des hommes dans l’histoire européenne et mondiale, l’approche nuancée (loin de la pensée unique toujours si insidieuse et difficile à identifier), des parcours individuels, de la mouvance de la pensée, cette nécessaire mise en perspective, est essentielle au décryptage de notre propre environnement. Puissent les amoureux des mots que nous sommes être capables d’entendre le sens qu’ils véhiculent pour nous garder d’être les garants d’un inconscient collectif toujours prompt à nous transformer en va-t-en guerre, la fleur au fusil.

 

9 commentaires sur “Mise en perspective, vous avez dit perspective: Festival Mitteleuropa, la revanche du raifort sur les frontières d’Europe

  1. A propos d’Ernst Jünger, j’ai toujours gardé mon exemplaire en Folio d »Orages d’acier » (livre qui est une image forte de la guerre 14-18), dont une page mentionne un « caporal Hasselmann » blessé par un tir français.

    Je ne donne pas la date de l’édition (dont l’existence pourrait être contestée) mais je promets une récompense à celui ou celle qui trouvera le passage mentionné…

    J'aime

  2. Rha zut, je l’ai lu, mais c’était quelqu’un qui me l’avait prêté et l’exemplaire a disparu de mes étagères (quelle idée aussi de rendre les livres aux gens).
    Je ne connaissais pas l’existence de ce Festival ni le terme « technique » de Mitteleuropa. Je repars d’ici toujours moins ignorante que j’y arrive ! (mais jusqu’où ? où sont les limites de cet exercice ???? Argh…)
    Kiki 🙂

    J'aime

  3. Ce qui est tout de même drôle, c’est le raifort, comme dénominateur commun. Moi, j’adore le raifort.
    Quant à Jünger, image en miroir de jeunes héros de ce côté-ci des Vosges, partis (souvent) pleins d’enthousiasme se battre à la Grande Guerre, sa critique du nazisme, le témoignage qu’il laisse de cette période en font, avec Thomas Mann et selon son traducteur, un des plus grands écrivains allemands du XX° siècle.

    J'aime

  4. La citation exacte (c’est pénible, ces livres sur deux rangées…) du livre d’Ernst Jünger, « Orages d’acier » :

    « Ce même jour, je perdis deux homme de ma section, qui furent blessés au village ; Hasselmann attrapa un coup de feu à travers le bras, Marschmeier eut la gorge traversée par une balle de schrapnell. »

    Le bras s’en est remis, paraît-il.

    J'aime

  5. Le saviez-vous ?

    Raifalsa, unique entreprise de fabrication de raifort en France, est implantée dans le Nord de l’Alsace depuis près de 50 ans. La capitale du raifort est Mietesheim

    L’utilisation exclusive de racines cultivées localement associée à notre savoir-faire de fabrication artisanale (notamment dans l’épluchage manuel) garantissent la saveur traditionnelle du raifort ainsi que son goût piquant et très arômatique.

    Le raifort est un condiment utilisé traditionnellement pour accompagner le pot-au-feu, mais vous le savez certainement, il relève agréablement les poissons fumées et se travaille en sauce pour légumes à croquer apéritifs.

    Sachez aussi, que Raifalsa vient depuis peu de faire l’acquisition de la dernière fabrique de moutarde douce d’Alsace datant de 1873.

    Raifalsa a reçu en novembre 2006, la Marianne des Saveurs de France et d’Europe pour la qualité gustative de son Raifort

    Voici une idée recette à l’approche des fêtes de fin d’année :

    Avocat farci au surimi et raifort mayonnaise
    Pour 4 personnes

    2 avocats – 300 g bâtonnets de surimi – 2 c. à soupe de raifort mayonnaise (pot)
    (les surimis peuvent être remplacés par des crevettes ou du thon nature émietté).

    Couper les bâtonnets de surimi en morceaux et bien les mélanger au raifort mayonnaise.
    Diviser les avocats en deux, retirer les noyaux et remplir la cavité de cette préparation.
    Servir frais.

    Escalopes de dinde panées – sauce raifort d’Alsace
    Pour 4 personnes

    4 escalopes de dinde (ou 8 de poulet) – 2 œufs – 150 g chapelure – huile – sel – poivre – citron
    Sauce : 50 g de beurre – 1 c. à soupe de Raifort d’Alsace – 1 jus de citron –
    1 petit pot de crème fraîche.
    Tremper les escalopes, de chaque côté, dans les œufs battus puis dans la chapelure . Faire revenir dans l’huile 5 minutes chaque côté.
    Chauffer le beurre dans une poêle avec le jus de citron, le raifort, la crème fraîche . Bien mélanger sur feux doux pour obtenir une sauce onctueuse.
    Disposer les escalopes panées sur un plat et garnir d’une rondelle de citron.
    Servir la sauce Raifort dans une saucière.

    Salutations gourmandes

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s