L’énigme du samedi: écrire au coeur des lieux quotidiens

Un nom à goût de fruit

pour aborder la vie, la mort

en si grande simplicité

corbeille.1192824404.JPG

 

dans cet archipel lointain

ou chez nous, bien sûr.

Quel est cet écrivain

qui apprécie à sa juste valeur

le lieu où s’élaborent nos mets quotidiens?

 

11 commentaires sur “L’énigme du samedi: écrire au coeur des lieux quotidiens

  1. Je dirai un nom, un seul : Edouard Glissant. Il y a l’archipel, la saveur du fruit dans son nom (si on veut) et sans aucun doute des cuisines et des garde mangerdans son oeuvre. Je n’ignore que je fais un peu comme ces mauvais élèves qui espère que la prof verra dans sa production des choses dont lui-même n’a pas idée, et qui l’aideront peut-être à être dans le vrai par inadvertance.

    J'aime

  2. Je crois beaucoup en RV qui va arriver et résoudre cette énigme promptement. (un peu crédule je suis ? possible, mais l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt et espèrent beaucoup, ouaip !)
    Kiki (en attente de cerveau) 🙂

    J'aime

  3. j’en veux pour preuve le message suivant:
    « Bonjour,
    Je regrette de ne pouvoir laisser un commentaire pour ce samedi. C’eût été le premier que je fis.
    Je pense à René Char cf. « la parole en archipel »
    Cordialement,

    REGIS F STAUDER ». Blog du bibliophage.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s