Et la lumière fut, grâce au kauri géant de Nouvelle Zélande : Tane Mahuta

Réponse à la devinette d’hier

Donc, l’histoire, l’histoire du monde commence en Nouvelle-Zélande. Ce sont les récits maoris qui nous font revivre les temps lointains de cette origine obscure et nous renseignent sur l’arbre que vous avez vu hier:

 

Il s’agit de Tane Mahuta, « le Seigneur de la Forêt », en maori.

 

Il est, dit-on, l’un des enfants de la Terre et du Ciel. Leur étreinte trop fusionnelle empêchait toute leur descendance de vivre au grand jour. Tane Mahuta, prenant appui de toutes ses forces sur ses racines et ses branches, réussit l’exploit de les écarter l’un de l’autre à jamais. Et la lumière fut !

 

lumiere.JPG

Voici pourquoi, grâce au kauri géant de la forêt de Waïpoua, au nord d’Auckland, nous pouvons nous diriger sans marcher à tâtons, admirer la flore incomparable, lire tous les livres que nous aimons, et même ceux que nous n’aimons pas et sommes parfois obligés de parcourir!

Le kauri de la photo d’hier est à présent protégé. Il a 2000 ans ! Mais les hommes on été longtemps bien ingrats à son égard . Au milieu du XIX° siècle, en quelques décennies, ils ont détruit ces témoins de l’histoire de la Terre, dont les forêts s’étendaient au Pays du Long Nuage Blanc (traduction de Aotearoa, nom maori de la Nouvelle-Zélande).

Lorsque vous irez un jour visiter ce magnifique pays, ne manquez surtout pas de vous rendre au musée du kauri à Matakohé, dans l’île du Nord

http://www.kauri-museum.com/

http://www.antipodes-travel.com/presentation_du_pays.php .

 

A lire plus tard sur ce sujet :

« Dix petits contes secrets sur les arbres de Nouvelle Zélande »
par Chantal Serrière
avec des illustrations de l’artiste néozélandaise, Léanne Duplan

6 commentaires sur “Et la lumière fut, grâce au kauri géant de Nouvelle Zélande : Tane Mahuta

  1. Arbre magnifique. La lumière!! C’est la Vie! Quelle belle légende.
    Détruit pendant des décénnies…L’Homme a toujours la mémoire trop courte!

    Il rapelle par sa puissance le Séquoia.

    J'aime

  2. Merci Chantal de votre visite. Je vous ai découverte en furetant sur la république des livres d’Assouline. Sans doute par curiosité pour le nom du blog et le votre…Serrière, cela évoque un personnage de roman.
    Je fourbis mes armes et pense à vous envoyer une autre photo d’arbre..et merci pour tout ce que vous nous apprenez.
    A bientôt.
    http://www.teaki.net

    J'aime

  3. Je suis désolé, mes journées ne sont plus assez longues: je n’ai pu participer au jeu que pourtant tu m’avais annoncé!
    Je crains de n’avoir pu trouver tant je suis pauvre d’esprit en végétation tropicale.
    J’espère que tu ne m’en voudras pas trop. A bientôt: je note par écrit, dans mon agenda.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s