L’AFRIQUE ENCORE: Au pays de Camara Laye, la Guinée

 

Ibrahima BARRY, « Berger peul »

L’actualité pousse à nouveau à parler de l’Afrique. Il s’agit de la Guinée, aujourd’hui.

La Guinée?

Oui, vous savez, le pays de Camara Laye, l’auteur de » l’Enfant Noir « , à présent enseigné dans nos écoles, avec ce petit garçon, devenu figure emblématique, assis sous le réverbère pour écrire ses devoirs,

http://www.sonoma.edu/users/t/toczyski/camaralaye/clayeressources.htm l

Rappelez-vous aussi les ouvrages de Nadine Barry, si vous voulez bien me pardonner le raccourci éclectique: Noces d’absence, Grain de sable, Chroniques de Guinée. Ellle est la veuve de Djibril Barry victime du régime de Sékou Touré et inlassablement, à travers ses ouvrages, elle raconte la longue recherche menée autour de sa disparition.

http://www.guinee-solidarite.org/

La Guinée, dont la capitale est Conakry, fut autrefois au coeur du Royaume mandingue.

Elle a été, à la fin de la colonisation, le pays phare des indépendances avec le « non » retentissant que son leader Sékou Touré avait opposé au Général De Gaule concernant l’entrée de la Guinée dans la Communauté française. Mais le héros de toute une génération panafricaine est aussi devenu le tyran que l’on connaît avec le tristement célèbre Camp Boiro de la mort.

C’est le Général Lansana Conté qui en 1984 délivre la Guinée de ce cauchemar sanguinaire et installe un régime ouvrant le pays vers l’extérieur.

Longue, longue fin de règne! Le vieux général est malade, entouré d’une garde ubuesque et déliquescente. Mais il veut rester encore. Le peuple souffre, comme toujours. Les syndicats, les étudiants descendent dans la rue. Premiers tirs. Des morts.

C’est l’actualité du jour. On en parle à peine. c’est loin et il y a d’autres priorités.

A suivre sur http://www.guineenews.org/

5 commentaires sur “L’AFRIQUE ENCORE: Au pays de Camara Laye, la Guinée

  1. Bien sûr, je connais votre intérêt pour l’Afrique et vous en félicite car trop de gens y sont indifférents. Souvent je parcours votre site.
    Mais ici, je voulais en priorité renvoyer à l’actualité de la Guinée. Ce pays où on a inventé aussi la teinture bleue (indigo) dans le Fouta Djallon. Mais on est loin de la poésie et de l’artisanat à travers les événements qui ponctuent la fin de règne de Lansana Conté.

    J'aime

  2. Merci Chantal pour cette alerte. Fin du fin – et début de la fin! – du luxe occidental : crouler (et couler) sous tellement d’informations qu’il devient difficile de la hiérarchiser et avouons le, de tout regarder. Donc, sans ce blog, je n’aurai rien noté de particulier sur la Guinée. Merci donc Chantal de nous réveiller!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s