La solution: Des souris et des hommes, de Steinbeck

Mais oui! « Des souris et des hommes »! (1937). Dominique Hasselmann a raison qui offre dans son billet une autre approche de la misère humaine.

Ecriture monocorde de Steinbeck pour traduire ce sous-monde des hommes laissés pour compte.  « Les raisins de la colère » ( 1939) décrivaient une famille réduite à la misère par la crise des années 30. Y aurait-il un rapport avec la crise d’aujourd’hui?

Ici, « George Milton et Lennie Small sont deux amis qui errent sur les routes de Californie en travaillant comme journaliers. George et Lennie partagent depuis toujours le même rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre « comme  et y élever des lapins. Car Lennie nourrit une passion bien enfantine : il se plaît énormément à caresser les choses douces. Doté d’une très grande force physique, il ne parvient pas à dominer sa puissance hors de l’ordinaire. Il est également intellectuellement déficient, et passe constamment pour un « idiot ». Cela finit par lui causer des ennuis avec Curley, le fils du patron et sa femme. En effet, la femme de Curley va proposer à Lennie de lui caresser les cheveux…. » (extrait de Wikipedia)

 

5 commentaires sur “La solution: Des souris et des hommes, de Steinbeck

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s