La solution: Un mur se cache sous la lettre H, titre de l’ouvrage de Jean Paul Sartre

Dominique Hasselmann ne s’y est pas trompé, pas une seconde d’hésitation pour repérer le titre du recueil des cinq nouvelles de Jean Paul Sartre: « Le mur » , paru en 1939.

le-mur.1297537282.jpg

 

Jeandler révèle par ailleurs très exactement ce qui se cache sous la lettre H et que nous avons totalement oublié. En effet, H est l’initiale du mot hèt qui dans les langues sémitiques signifie la clôture, le mur, l’obstacle.

Ces murs qui bornent nos mondes frileux et clos, celui, transparent des apparences qui permet de vivre en bonne conscience, celui de la honte, qui de Berlin à Gaza

gaza.1297536784.jpg

sépare l’univers en camps ennemis, celui du héros de Sartre, prisonnier républicain espagnol, condamné à être fusillé par l’armée franquiste, et qui découvre le vide de sa vie.

Pourtant, les murs parfois se lézardent sous la pression des peuples.

manifestation-egypte-moubarak.1297537612.jpg

Photo empruntéeau blog de Caroline Fourest

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s