La solution: Jean-Christophe Rufin dans Katiba

L’écrivain académicien rêvait d’une diplomatie new-look dans une Afrique plus démocratique. Il paie, aujourd’hui, le prix de son indépendance…

C’est en ces termes que Jean-Gabriel Fredet ouvre son article du Nouvel Observateur intitulé « Les illusions perdues de Jean-Christophe Rufin  » .

katiba.1292487510.jpg

Carrière atypique s’il en est pour ce touche-à-tout brillant, médecin engagé dans la croisade de « Médecins du monde » dont il deviendra président, étudiant à Sciences Po, secrétaire d’état, membre de l’Académie Française, lauréat du Goncourt 2001 avec son flamboyant Rouge Brésil, ambassadeur de France au Sénégal, « démisionné » récemment.

rouge.1292487994.jpg

C’est qu’il croyait pouvoir tout embrasser, la carrière diplomatique, lui qui n’était pas du sérail, et la carrière littéraire! La réalité du terrain n’a rien permis. Lourd, lourd, le poids de l’histoire entre la France et l’Afrique, les habitudes prises, convenant aussi bien aux élites et dirigeants d’un continent à l’autre. Que pèsent les mots, l’intelligence, la probité, le souci du plus grand nombre et du plus faible au regard d’intérêts supérieurs portés par les sphères du pouvoir?

Mais au moins, nous reste l’écrivain: Katiba, son livre prophétique sur les menaces au Sahel, les réseaux terroristes, les enlèvements à venir.  A lire et à relire les précédents, les fresques historiques de l’Abyssin

labyssin.1292487699.jpg

ou de « Rouge Brésil » et les autres, ceux qui suivront, et que nous attendons. Car, à bien y regarder, il en est peu de cette trempe, dans notre panorama littéraire contemporain, sachant, à l’instar de Dumas, Hugo, Kessel, ou de Conrad, nous faire voyager dans l’espace et le temps, avec une écriture vivante, documentée et souvent visionnaire.

4 commentaires sur “La solution: Jean-Christophe Rufin dans Katiba

  1. Oui Chantal, quel magnifique écrivain. ! Mais vous ne nous aviez donné aucune piste . Nous nous étions plongés dans ce texte au printemps et nous en étions ressortis complètement « assommés »
    Et à la même époque nous avions découvert Yasmina Khadra avec « Ce que le jour doit à la nuit » et ces deux livres avaient été des révélaltions littéraires et politiques.
    Alors la prochaine énigmel sera-t-elle un peu abordable????
    Joyeux Noêl à Tous
    B+C

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s