L’énigme du samedi: nommer, c’est appeler à se brûler?

Qui était-il,

lui, ou cet autre?

Qu’importe.

Braises que le vent emporte…

marai.1273138638.jpg

Nous reste l’espoir

d’un titre

ancré dans l’avenir…

Qui était cet écrivain

(qui n’est évidemment pas Sandor Marai

dont il faudra parler un jour)

Quel est le titre de l’ouvrage évoqué?

 

7 commentaires sur “L’énigme du samedi: nommer, c’est appeler à se brûler?

  1. Bonjour tout le monde, comme je suis tombée du lit, j’ai fait ma promenade matinale chez Chantal, et je peux répondre enfin pour une fois à l’énigme: il s’agit de Sandor Marai_Grosschlied de Mara, écrivain hongrois…
    Bien sûr, je suis allée faire un tour dur google vous l’aviez déjà deviné!!!!
    Bon samedi à tous
    Maria

    J'aime

  2. l’énigme suggère un être bicéphale. Le titre est ancré dans l’avenir. Alors je suggère Romain Gary / Emile Ajar : « la vie devant soi ».
    mais… attendons Jeandler!

    J'aime

  3. Jeandler se fait attendre à ce qu’il paraît…
    Attendons, comme promis, qu’il se brosse les neurones.
    A première vue – si mon ciel n’est pas trop obscurci – Dominique est en phase avec l’actualité planétaire.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s