L’énigme du samedi: quand l’histoire d’une famille porte l’histoire d’un peuple

Son témoignage apporte une perspective sensible

aux événements qui se déroulent sous nos yeux.

exode.1232705857.jpg

Dans l’ouvrage évoqué aujourd’hui,

il raconte la maison familiale,

l’exode des siens, 

de si vaines négociations… 

De quel écrivain s’agit-il?

Quel est l’ouvrage en question?

Tableau: L’exode , à acheter ici .

5 commentaires sur “L’énigme du samedi: quand l’histoire d’une famille porte l’histoire d’un peuple

  1. Oui ! Je suis debout ! Bonjour, Ô Elegie des énigmes littéraires, que le week-end vous soit doux et agréable !
    Sinon pour l’énigme, ne serait-ce pas « Famille », de Pa-Kin ?

    J'aime

  2. On pense bien évidemment (actualité oblige, bien dramatiquement, hélas) à la Palestine.
    L’exode d’une famille, des pourparlers sans fin…
    Je veux évoquer la « Chronique du figuier barbare »
    de Sahar Khalifa, publié, je crois, chez Gallimard, en 1978.

    J'aime

  3. « Histoire d’une vie » d’Aharon Appelfeld ? ll raconte sa petite enfance à Czernowitz, la vie de ses parents, des juifs assimilés, sa fuite du camp à 10 ans, sa survie dans la forêt, son arrivée en Palestine avec tant d’autres et son douloureux apprentissage de l’hébreu alors qu’il était devenu muet.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s